TIPS pour les voyageurs

Costa Rica´s National Theater

Aéroports

L'aéroport international Juan Santamaria est le principal aéroport du Costa Rica. Il se situe dans la province d'Alajuela, à 18 km de San Jose, la capitale. Ce terminal aéroportuaire a gagné des prix tels que troisième meilleur aéroport de sa catégorie et quatrième meilleur aéroport d'Amérique en catégorie générale.

L'aéroport international Daniel Oduber Quiros, également connu sous le nom de aéroport international de Libéria est le deuxième du Costa Rica situé à Libéria au Guanacaste. L'aéroport international de Libéria est à 217 km au nord-ouest de la capitale San José et fonctionne comme centre de liaison pour recevoir le nombre croissant de touristes qui viennent profiter de l'excellent climat et des belles plages de la péninsule de Nicoya. L'arrivée à l'aéroport international de Libéria est la façon la plus rapide d'arriver à des endroits tels que Tamarindo, Playa Negra, Golfe de Papagayo, Mal País, Playa Flamingo, Playa Samara et le Parc National Marin de Las Baulas

  • Taxi aéroport-San José : 15 à 20 UD$
  • Le bus Alajuela-San José (entre 5:00 du matin et 10:00 du soir) s'arrête à l'aéroport toutes les demi-heures.
  • Taxe de sortie : 29 US$

Connexions aériennes

Iberia offre un vol quotidien sans escale de Madrid à l'aéroport international Juan Santamaria à San José. Condor vole depuis Francfort via Saint-Domingue deux fois par semaine à San José. Une autre option est KLM d'Amsterdam ou Air France de Paris à Panama City et ensuite Copa Airlines jusqu'au Costa Rica. Et de plus il existe une grande quantité de vol avec escale pour San José, via les États-Unis (par exemple Newark, Atlanta, Miami, Houston, Dallas). Depuis l'aéroport Daniel Oduber à Libéria, et il est possible de prendre des vols internes pour San José et inversement.

Immigration

Pour entrer dans le pays, les citoyens européens ont besoin de leur passeport avec une validité d'au moins six mois après leur arrivée au Costa Rica. Le séjour maximum autorisé sans visa est de 90 jours. Par ailleurs, en cas de passage par les États-Unis, ils devront prendre en considération les régulations de ce pays.

Les principales exigences pour entrer au Costa Rica sont :

  • Passeport valide pour six mois à l'entrée
  • billet d'entrée et de sortie
  • aucun pays européen à l'exception de la Russie ne requiert de visa pour l'entrée.

     

Sécurité

Le Costa Rica est un pays relativement sûr. Cependant, au Costa Rica également on assiste à une augmentation de la quantité d’attaque à main armée et de vols ces dernières années, on recommande pour cela de prendre des précautions de sécurité de base : laisser les bijoux à la maison, utiliser le coffre-fort de l'hôtel, ne pas laisser d'objets de valeur visibles dans le véhicule ou sur soi et dans les villes, se déplacer en taxi la nuit

Alimentation et boissons

La nourriture au Costa Rica est facile à digérer et n'est pas piquante. L'alimentation des locaux est principalement à base de haricots et de riz. Le petit déjeuner typique s'appelle « Gallo Pinto » un savoureux mélange de riz et de haricots servis avec un oeuf frit ou brouillé. Le déjeuner et le dîner des Costariciens consistent en un plat de riz, de haricots, de bananes plantain, de légumes, de salade accompagné de poissons, de poulet ou de viande et connu sous le nom de « casado ». On mange également fréquemment des fruits de mer. Le Costa Rica est un paradis pour les fruits, que l'on consomme crus ou en boisson préparée avec de l'eau ou du lait. Dans presque tous les restaurants on trouve du vin importé de bonne qualité.

Eau potable

L'eau est potable sur la plus grande partie du territoire national. Il est recommandé de boire de l'eau en bouteille spécialement dans les régions en bord de mer.

Dépenses supplémentaires à considérer

Un déjeuner dans un restaurant local (appelé « soda » au Costa Rica) coûte environ 5 à 6 €. Dans un restaurant en route on paye entre 5 et 12 € et dans un hôtel à partir de 12 €. Les jus de fruits, l'eau en bouteille et la bière peuvent être trouvés à partir d'un 1,50 €.

Monnaie

Le colon costaricien est la monnaie officielle du pays et peut-être changé dans les banques pour des dollars américains et vise versa. Le change en euros est possible uniquement dans quelques succursales bancaires et c'est pour cela qu'il est important d'avoir des dollars américains en espèces. Dans les caisses automatiques connectées au réseau Cirrus et Maestro, on peut obtenir du liquide avec la carte Eurocard, surtout à San José et dans les plus grandes villes. Le change monétaire en colon à l'arrivée à l'aéroport est moins favorable que dans les établissements bancaires. En ce qui concerne les pourboires, ce n'est pas nécessaire d'en laisser dans les restaurants car l'addition inclut déjà 10 % pour le service et 13 % de taxes de vente il est conseillé de laisser un pourboire d'environ 0,50 euros au chasseur (porteur) et au personnel de nettoyage et entre 1 et 5 euros par jour et par personne aux guides touristiques.

Téléphone portable

Le code d'accès international au Costa Rica est le (506). Le Costa Rica offre un système de communication cellulaire efficace qui permet d'utiliser un téléphone portable, SMS, Internet et autres services mobiles pour rester en communication avec la famille ou l'entreprise. La portabilité téléphonique est largement diffusée et possède une couverture très ample. Il existe des entreprises consacrées à la vente et à la location d'équipements de téléphones portables. Actuellement on utilise les technologies cellulaires GSM, 3G et 3,5G. Pour une meilleure information sur ce thème, vous pouvez visiter la page suivante : www.costaricatelefonos.com

Internet

Le Costa Rica possède une bonne couverture Internet sauf dans les zones très éloignées. Presque tous les hôtels offrent ce service soit au moyen d'un ordinateur central ou par connexion sans fil. Dans la plupart des villes on trouve des cybercafés.

Voltage électrique

On utilise du 110 V dans tout le pays. Il est nécessaire d'avoir un adaptateur au système de prise américaine.

Réseau routier - location de véhicules

Le réseau routier étendu du Costa Rica permet de découvrir pratiquement tous les coins du pays de façon individuelle dans une voiture de location. Les axes principaux sont en bon état mais les routes secondaires sont souvent en terre et leur état n'est pas des meilleurs. Il est recommandé de louer un véhicule 4 × 4 pour se déplacer de façon commode à travers tout le territoire national à n'importe quelle époque de l'année. Bien que la signalisation soit en processus d'amélioration constante, la plupart des entreprises de location de véhicules proposent la location de GPS qui aident à l’orientation du voyageur. Avec un véhicule de location il est possible de profiter de l'un des programmes « Open Voucher ». Les coûts en sont réduits et le programme est flexible au goût du client. De nombreux entreprises de location de voitures appliquent des programmes de compensation des émissions de CO2 produites pendant l'utilisation du véhicule. Les clients qui désirent contribuer à la protection de l'environnement peuvent prendre en compte ce critère au moment de sélectionner l'entreprise auprès de laquelle louer le véhicule.


Culture

On trouve à San José des librairies et des musées parmi les plus connus de toute l'Amérique centrale ainsi qu'un joyau local, le Théâtre National, construit sur l'initiative des exploitants de café en 1897, dans le but de doter la ville d'un bon endroit pour les meilleures représentations des plus grands artistes nationaux et internationaux. Il existe un important réseau de galeries, théâtres et autres, qui garantissent une offre permanente d'options culturelles et dans tout le pays l'industrie artisanale fabrique des articles en céramique, fibres, bois entre autres matériaux, intéressants et de grande beauté. On peut également découvrir les manifestations traditionnelles de musique, de danse qui font partie du folklore typique costaricien, avec des costumes colorés, de la marimba et des rythmes contagieux.

La ville de San José (la capitale du pays) et sans cesse en mouvement et avec de nombreux embouteillages. Cependant les sites recommandés à visiter sont : le Théâtre National, la Place de la Culture, les Musées de la Banque Centrale (Musée de l'Or), le Musée National et le Musée du Jade.

La meilleure époque pour visiter le Costa Rica

Le Costa Rica est une destination qu'il est possible de visiter pratiquement toute l'année et qui possède des micro-zones climatiques variées. Les chaînes montagneuses qui traversent le pays du nord-ouest au sud-est forment une barrière qui divise le pays en deux macros zones climatiques, la Pacifique et la Caribéenne. L'étonnant est que ce climat est exactement l'inverse d'une zone à l'autre. Dans le pays on distingue une saison sèche et l'autre pluvieuse, connue sous le nom de saison verte. Il est rare que les pluies se maintiennent pendant plusieurs jours consécutifs, sauf entre mai et novembre.

 

 

Zone pacifique et vallée centrale, la capitale San José y comprise

Zone caribéenne et région Nord avec Sarapiqui et le volcan Arenal

Mois secs

 

 

Saison verte

 

 

Mois les plus pluvieux

 

 

Températures

 

Vallée centrale et montagnes

Côtes et plaines

Pendant la journée

20-27ºC

25-35ºC

Pendant la nuit

15-20ºC

20-30ºC

Sur les volcans et les régions les plus élevées, la température tend à être plus fraîche pendant la journée.

Qu'est-il recommandé d'emporter ?

Il est recommandé de voyager avec deux pièces de bagages. Une valise principale et un sac de type sportif pour faire des excursions d'un ou plusieurs jours. Pour quelques excursions ou des transferts en bateau, ainsi que sur les vols nationaux, il existe des limitations de poids soit 12 kg par personne. La valise principale peut-être gardée sans supplément et en toute sécurité à l'hôtel à San José. Au cours d'un voyage au Costa Rica, on utilise fréquemment différents modes de transport, tels que des bateaux, des autocars ou des avions. Pour faciliter le déplacement des passagers, il est recommandé d'emporter avec soi un bagage de taille et de poids raisonnable. Outre les objets d'usage personnel il est recommandé d'emporter :

  • des chaussures de marche ou des tennis à haute tige
  • une veste ou un pull-over pour les visites sur les volcans et les séjours dans les régions de plus haute altitude
  • un pantalon long et un pull-over ou une chemise à manches longues pour les randonnées dans les forêts
  • des vêtements légers d'été
  • un chapeau ou une casquette
  • une cape ou un poncho pour la pluie
  • une lampe de poche
  • un produit anti moustiques
  • une protection solaire
  • des jumelles